Management : Pourquoi manger 2 pizzas rend plus agile !

Patrice Poulet

Publié : 12 mai 2013
Par :

5 commentaires

Manger 2 Pizzas pour avoir du succès - le grand blog de la vente

« La marque pour une société, c’est comme la réputation d’une personne.

On gagne une bonne réputation en faisant bien des choses difficiles. »

 

L’histoire d’Amazon (créée en 1994 par Jeffrey Bezos) est un succès, indiscutable. Plus de 20 milliards de dollars en 2012, 70 000 employés et une image de marque incroyable : choix des produits, qualité du service… Certains detestent, d’autres adorent, mais nul ne peut nier le succès de cette start up devenue grande, très grande.

La lecture d’un article sur les idées originales de Jeff Bezos lui ayant permis de développer Amazon m’a inspiré ce court billet. J’espère que vous y trouverez des pistes intéressantes à  transposer dans vos propres équipes pour développer votre business.

 

Manger 2 pizzas…

Manger 2 Pizzas pour avoir du succès 2 - le grand blog de la vente

La règle des 2 pizzas signifie que l’équipe doit être assez réduite pour pouvoir se nourrir avec seulement 2 pizzas, donc être composée seulement de 4 et 8 personnes.

L’agilité d’une entreprise est très liée à sa capacité de fonctionner en petits groupes responsables, autonomes et capables de prendre des décisions et de les implémenter très rapidement. Un vœu pieux au sein de nombreuses entreprises qui sont sclérosés par les processus de décision impliquant trop d’interlocuteurs pour être adaptés au marché, beaucoup plus rapide et volatile aujourd’hui.

Mettez donc en place de petites équipes capables de vitesse et pleinement responsabilisées. aujourd’hui  ce ne sont pas les grosses sociétés qui rachètent les petites, mais les rapides qui rachètent les lentes.  Ce ne sont pas les armées mexicaines qui remportent les marchés, mais les équipes agiles que se mobilisent efficacement.

 

Déborder d’amour pour ses clients

Déborder d'amour pour ses clients - le grand blog de la vente

Le mauvais réflexe pour une entreprise est de se satisfaire d’un regard trop nombriliste ou trop concentré sur la concurrence.

Jeff Bezos explique que l’amour pour le client doit être une obsession quotidienne et que la vraie stratégie, c’est de savoir comment lui faire plaisir et lui apporter tous les jours des services et des produits inestimables pour lui.

C’est ainsi qu’il a eu l’idée d’instaurer un système de livraison gratuite, ce qui n’avait pas été fait auparavant et représentait un risque important au départ, car peu rentable. Associée à une qualité de service et de livraison irréprochable orientée client (état impeccable des colis, délais de livraison respectés, facilité de la commande en un clic), cette innovation  a fait la différence.

Manifestez donc votre amour à vos clients ! 

 

Manier l’obsession flexible

l'obsession flexible pour aller au bout de ses idées - le grand blog de la vente

Ce concept « oxymorien » de l’obsession flexible, que Nicolas Caron a formalisé dans son ouvrage Vendre aux clients difficiles, n’est pas seulement utile en techniques de vente.

Être suffisamment entêté pour ne rien lâcher contre vents et marées et porter ses idées jusqu’au bout, quitte à lâcher un petit peu lors de l’exécution, est une bonne manière de faire progresser son équipe et toute l’entreprise…

Les obstacles sont nombreux et sont là pour tout le monde, mais celui qui n’abandonne pas, n’a jamais perdu !

Osez donc être « obsédé » par la poursuite du cap que vous avez fixé.

 

Cultiver son potager de pionnier

cultiver son potager de pionner- le grand blog de la vente

La ligne directrice d’Amazon a toujours été de rester dans l’innovation, la recherche absolue des nouvelles idées qui permettront d’éblouir les clients.

Une entreprise double son capital d’inventivité si elle double le nombre d’expériences qu’elle tente.

Oser, tenter, expérimenter, c’est la règle absolue de l’esprit entrepreneurial, c’est l’état d’esprit startup.

Osez donc vous poser tous les matins la question de la nouveauté du lendemain!

 

Avoir 80 ans

vivre tous les jours pour ne rien regretter - le grand blog de la vente

Ce que Jeff Bezos a appelé le « regret minimization framework » est une  méthode très personnelle qui consiste à se demander quelles sont les décisions qu’il faut prendre afin de ne rien regretter (ou le moins possible) le jour de ses 80 ans.  « So, I wanted to project myself forward to age 80 and say, “Okay, now I’m looking back on my life. I want to have minimized the number of regrets I have.” » – Jeff Bezos

La seule chose que l’on peut regretter, ce n’est pas de ne pas avoir réussi, mais de ne pas avoir tenté…

Faites encore  mieux que Bezos et demandez vous tous les jours, dans une semaine, dans un mois, dans un an, qu’est-ce que je serai fier et heureux d’avoir accompli !

 

 

Allez, Bon business à tous !

Patrice Poulet.

commenter cet article

commenter cet article :
  • *Champs obligatoires

5 Commentaires

Le 18 mai 2013 à 15:16

[…] L’agilité d’une entreprise est très liée à sa capacité de fonctionner en petits groupes responsables, autonomes et capables de prendre des décisions et de les implémenter très rapidement.  […]

Le 19 mai 2013 à 11:38

[…] L'agilité d'une entreprise est très liée à sa capacité de fonctionner en petits groupes responsables, autonomes et capables de prendre des décisions et de les implémenter très rapidement.  […]

Le 27 mai 2013 à 3:13
France Larocque a dit :

La simplicité rapporte souvent de bons résultats.

[…] L’agilité d’une entreprise est très liée à sa capacité de fonctionner en petits groupes responsables, autonomes et capables de prendre des décisions et de les implémenter très rapidement.  […]

Le 17 juillet 2013 à 11:57

[…] L’agilité d’une entreprise est très liée à sa capacité de fonctionner en petits groupes responsables, autonomes et capables de prendre des décisions et de les implémenter très rapidement.  […]

X
Cet article vous a plu? Partagez le!
Manger 2 Pizzas pour avoir du succès - le grand blog de la vente
http://www.legrandblogdelavente.com/